A qui s'adresse la médiation équine ?

Médiation-Social-Cheval-Poil-Parole
  • Aux publics en insertion/réinsertion sociale ou en risque de décrochage scolaire ;

 

  • Aux enfants et adultes en situation de handicap ;

  •  Aux personnes en recherche/errance personnelle ou trouble passager ;

Médiation-Handicap-Cheval-Poil-Parole
  •    Aux comités d’entreprise et groupes de travail (coordination, concordance, liaison) ;

Médiation-Comité-Entreprise-Cheval-Poil-Parole
  • Au public propriétaire ou demi-pensionnaire d’un cheval, voulant peaufiner leur relation avec ce partenaire ;

  • Aux publics en incapacité de se déplacer (handicap lourd, personnes âgées, personnes en soins prolongés…les animaux seront déplacés jusqu’à eux) ;

Comment les participants sont impliqués dans la séance

L’intervenant met en place la médiation par l’animal auprès de personnes en situation de fragilité avec pour objectif de leur apporter un bien être, de développer leur dextérité, de stimuler leurs capacités cognitives, d’améliorer leur autonomie, de créer ou recréer des liens sociaux.

 

Les participants n’ont besoin d’aucune compétence particulière, c’est le contact avec l’animal qui apaise, met en confiance et crée un contexte favorable pour l’intervenant qui reste en toutes circonstances le fil conducteur porteur du projet d’accompagnement.

 

La médiation animale, c'est une triangulation : la personne avec ses singularités, l'animal médiateur, et l'intervenant professionnel.

 

Chaque cas est particulier, c'est pourquoi chaque projet est individualisé (élaboré en accord avec les accompagnants tels que le psychologue, les parents,  l’éducateur, l’équipe soignante en cas de handicap ou de problèmes comportementaux), et adapté, au fil des séances aux acquis et difficultés de chacun.

 

Le but de la médiation équine est de développer l’autonomie et la valorisation individuelle de façon pérenne et exploitable en dehors des séances.

Le champ d'action de la médiation équine

La médiation équine offre un large champ d'action :

 

  • Dans le domaine social :

    • délinquance, risques de déscolarisation, perte de repères, comportements agressifs …

    • isolement, place au sein de la société, insertion ou ré-insertion sociale

 

  • Dans le domaine du handicap :

    • moteur

    • mental

    • sensoriel (difficultés auditives et/ou visuelles)

    • psychique

  • Dans le domaine du développement personnel :

    • ressources personnelles (volonté, entraide,  ténacité, force intérieure, gestion des émotions)./

    • difficultés personnelles (confiance en soi et en les autres, peur,troubles de l'attention, concentration,dépression…)

    • prise de conscience

    • Equi-coaching

  • Dans le domaine professionnel :

    • développement de la cohésion d'équipe,

    • prise en compte de son espace personnel et de sa place dans l'équipe,

    • valorisation des apports de chacun,

    • capacité à donner des consignes précises et compréhensibles,

    • respect des objectifs de chacun,

    • division des tâches en fonction des capacités de chacun et des besoins de l'équipe…

La médiation équine procure une grande variété de stimulations, grâce à l’intervention de l’animal capable de réciprocité et toujours en demande d’affection et de soins.

Qui peut en bénéficier ?

Les séances sont accessibles à un large public :

  • En individuel ou en groupe

  • En démarche personnelle, ou par le biais d'une association ou d’une institution (ESAT, CAT, IME, FO, FAM, MECS, ITEP,EHPAD, Maison Pour Tous …).

  • Aux cavaliers propriétaires (cours particuliers en vue d'une progression personnelle dans le respect du cheval)

 

Au final tout le monde peut y trouver un intérêt.